Karma Yoga Shop - Blog

4 expériences scientifiques qui démontrent le pouvoir de la pensées sur la matière (partie 1)

adn vibre à des fréquences différentes

Depuis 2006, le film « Le Secret » de Rhonda Byrne a popularisé le concept de la loi de l’attraction. Si ce concept de : « ce qui se ressemble s’assemble », « vous récoltez ce que vous semez », « demandez et vous recevrez » est en fait connu depuis des millénaires, la majorité des gens ne savent pas s’en servir consciemment. Et pour cause, ce n’est pas quelque chose que l’on vous apprendra à l’école.

Pourtant, que vous soyez pour ou contre, vous l’utilisez tous les jours sans même le savoir.

En effet, la loi de l’attraction est le manager universel des ondes, fréquences, vibrations.

Et comme vos pensées et émotions génèrent constamment un signal (ondes, fréquences, vibrations), la loi de l’attraction y réagit et cela crée à terme les situations, évènements, personnes et circonstances dans votre vie.

Autrement dit : vos pensées et vos émotions façonnent votre réalité que vous le compreniez ou non que vous soyez pour ou contre, c’est juste comme cela que l’univers fonctionne.

Au même titre que l’eau mouille, la gravité attire à soi des objets, la loi de l’attraction gère les fréquences.

Et nous allons comprendre pourquoi dans cet article.

La loi de l’attraction et la science…

Pour bien comprendre la loi de l’attraction il est intéressant de faire un petit retour en arrière et de s’intéresser à ce que la science à découvert depuis le début du 20e siècle.

En effet, depuis les années 1920, grâce à l’avènement de la physique quantique et également d’Einstein, nous savons que tout est énergie vibrant à des fréquences différentes.

Autrement dit, il n’y a que de l’énergie, se présentant sous une multitude de formes avec des caractéristiques et propriétés différentes par exemple :

  • Les champs magnétiques.
  • L’électricité.
  • Les atomes (112 atomes différents)
  • Les ondes radio.
  • Les électrons.
  • Les rayons X.
  • Les rayons gamma.
  • Les rayons infrarouges.
  • Les ondes gravitationnelles.
  • Etc.

Tout cela n’est qu’énergie sous une multitude d’aspects avec des caractéristiques/propriétés différentes.

Voici un exemple tout simple :

Si dans la rue vous voyez un lampadaire émettant une lumière jaune, c’est que votre cerveau détecte une onde lumineuse à une fréquence comprise entre 570 à 585 nanomètres.

Si la fréquence augmentait un peu plus entre 585 et 620 vous verriez de l’orange. Entre 620 et 670 du rouge.

L’énergie est la même, mais la fréquence change, alors vous voyez quelque chose de différent. C’est un peu comme s’habiller pour l’été ou l’hiver. Les habits et le résultat final sont différents, mais vous restez la même personne.

L’énergie est toujours la même, mais change de formes et d’apparences, de propriétés et de caractéristiques.

Mais qu’en est-il du corps humain et des pensées ?

C’est là que ça devient très intéressant, car les enseignements de la loi de l’attraction affirment que nos pensées et émotions créées notre réalité. Dans le film le Secret de Rhonda Byrne, il est clairement expliqué que nos pensées émettent un signal sous forme d’ondes/fréquences/vibrations.

Alors voyons brièvement ce que la science à découvert à ce sujet, car il serait trop long de tout énumérer.

Depuis 1929, les scientifiques ont inventé l’électro-encéphalogramme que permet de détecter l’activité des ondes cérébrales du cerveau (appareil disponible dans pratiquement tous les hôpitaux). C’est ainsi que l’on a pu classer les ondes cérébrales en ondes Alpha, Thêta, Delta, Gamma.

Ce qui est donc la preuve que le cerveau émet des fréquences/ondes/vibrations.

En 2005 les scientifiques inventèrent un système pour les personnes tétraplégiques : ils leur greffaient une puce électronique dans le cerveau afin que ces dernières puissent diriger la souris de l’ordinateur par la pensée. (Bien sûr, la puce est reliée à un dispositif sur leur chaise roulante, elle-même communiquant à distance avec un dispositif relié à l’ordinateur).

Mais voilà, la puce doit bien capter « un signal » dans le cerveau en fonction des pensées du sujet afin d’être traduit en langage « informatique ». Le fait est qu’au final la personne dirige la souris par ses pensées.

irm et la loi de l'attractionDepuis 1979, les scientifiques ont inventé l’IRM (imagerie par résonance magnétique) qui permet de voir l’intérieur du corps humain en 2D ou 3D.

Fait intéressant, les neuroscientifiques sont capables de photographier le champ électromagnétique produit par le corps humain.

En effet, le cerveau et le coeur produisent chacun un champ électromagnétique qui leur son propre. Celui du coeur étant 5000 fois plus élevé que celui du cerveau. Et récemment les scientifiques ont découvert plus de 400 000 neurones dans le coeur.

En quelques mots : Nos pensées activent dans le cerveau des impulsions électriques. Cette électricité n’est rien d’autre que des électrons en mouvement. Et un électron n’est rien d’autre que de l’énergie sous forme d’onde…

En cours de physique chimie, vous apprendriez que « tout courant électrique génère obligatoirement un champ magnétique (pourquoi on ne sait pas, on sait juste que c’est comme ça…)

Donc si de l’électricité passe à travers vos nerfs et votre cerveau, le corps humain génère donc un champ électromagnétique. Ce qu’arrivent à mesurer les scientifiques via divers instruments notamment l’IRM citée plus haut…

D’ailleurs, depuis environ 20 ans, une nouvelle branche de la science a vu le jour : l’épigénétique. Cette branche rassemble diverses disciplines comme la physique quantique, la biologie, la biogénétique, les neurosciences, la chimie pour comprendre l’influence de l’environnement sur le corps humain.

En réalité, les scientifiques de cette discipline ont monté tout un tas d’expériences pour comprendre comment les pensées et émotions agissent sur le corps humain, mais aussi l’environnement extérieur

Voyons ensemble quelques expériences des plus intéressantes :

Quand les expériences scientifiques parlent d’elles-mêmes

En 1920 dans les débuts de la physique quantique, l’expérience de la double fente est celle qui a mené les physiciens à la conclusion suivante « très étrange » :

La conscience de l’observateur modifie le comportement de la matière physique.

En cours de Physique Chimie, on vous en parle de cette conclusion… mais on ne s’y attarde pas. Après tout… ce n’est pas bien utile… 🙂 On loupe alors la plus grande découverte de tous les temps : la preuve que l’esprit humain modifie la matière physique et créé donc sa réalité…

On se rapproche un peu plus vers ce qu’explique la loi de l’attraction.

L’expérience de la double fente :

L’expérience de la double fente était menée afin de comprendre le comportement de particules quantiques. Avec un canon à particule, les scientifiques envoyaient une particule subatomique au travers d’un trou d’une plaque de fer. Une fois la particule passant par le tour elle filait tout droit vers un mur ou elle terminait sa course.

Le résultat : « un splash » sur le mur, comme si on y lançait un oeuf.

Ils recommençaient l’expérience, mais cette fois en envoyant une onde afin de voir si le résultat était différent. Une fois l’onde envoyée, elle passait également par le trou de la plaque et fonçait vers le mur.

Le résultat : des traits verticaux et parallèles apparaissaient sur le mur.

Jusque-là rien de bien étonnant, car on voulait se rendre compte des différences entre envoyer une onde, ou une particule subatomique. Une fois le constat fait, ils passèrent à la suite.

Leur vint alors l’idée de modifier la plaque de métal et d’y ajouter un deuxième trou à côté de l’autre et répéta l’expérience. Ils envoyèrent une onde et celles-ci comme attendu, passèrent par les deux trous.

Le résultat était prévisible : deux fois plus de traits verticaux sur le mur.

Puis vint l’expérience avec la particule subatomique et là les scientifiques se demandaient par quel trou allait passer la particule ? Celui de droite, ou celui de gauche ? Sauf que la particule n’est pas intelligente, elle ne sait pas qu’il y a 2 trous…. Alors qu’allait-il se passer ?

Ils envoyèrent alors la particule et au moment de passer par un des deux trous, elle disparut… et le résultat sur le mur était des traits verticaux parallèles.

Autrement dit, la particule s’était changée en onde AVANT de passer par les 2 trous…

Les scientifiques étaient perplexes… Comment est-ce possible ? Après s’être cassé la tête sur cette expérience, ils en arrivèrent à la conclusion suivante :

La conscience de l’observateur modifie le comportement des particules subatomiques.

Depuis près de 100 ans, l’expérience a été reproduite un nombre incalculable de fois par divers centres de recherches et la conclusion est toujours la même.

Deuxième expérience : L’ADN

les pensées et émotions influence l'adnDes scientifiques aux USA ont décidé d’entreprendre une étude un peu particulière.

Prélever de l’ADN d’un sujet (de la salive). Puis de brancher le patient à un détecteur de fréquences ultras sensibles.

De le placer devant une télévision et de passer tout un tas d’images afin de susciter chez le patient divers états émotionnels. Mais…

Ils décidèrent de brancher le prélèvement d’ADN à un autre détecteur de fréquence ultra-sensible dans une autre pièce du bâtiment et commencèrent l’expérience.

Et voici ce qu’ils ont observé :

Chaque fois que le patient changeait d’état émotionnel, son détecteur pouvait noter précisément ce changement. Mais plus fort encore, au moment même où le détecteur du patient enregistrait ces changements de fréquences, le détecteur de l’ADN faisait de même alors qu’il était à 50 mètres à un autre étage du bâtiment…

À la fin de l’expérience, les scientifiques constatèrent que ces changements avaient lieu précisément au même instant.  C’est-à-dire que l’enregistrement des deux détecteurs se faisant de manière instantanée et en simultanée sans aucun délai temporel.

Les scientifiques pensaient alors que l’information se transmettait de l’individu à son ADN à la vitesse de la lumière et c’est pour cela qu’il n’y avait aucun délai entre l’information enregistrée par les deux détecteurs.

Ils décidèrent d’éloigner l’ADN prélevé et son détecteur de 50 km, puis 100 km, puis 200 km et enfin jusqu’à 500 km. À chaque fois, les résultats étaient les mêmes : l’information était transmise de manière instantanée et simultanée.

Conclusion de l’expérience :

  • Il y a bien communication entre les pensées et émotions d’un individu à la matière physique (ici son ADN)
  • L’information est transmise de manière instantanée sans délai temporel.

Fait intéressant, en physique quantique diverses expériences démontrent ce phénomène d’information transmis de manière instantanée sans délai temporel et peu importe la distance à parcourir… Cela s’appelle l’intrication quantique.

Bien d’autres expériences ont été menées montrant l’influence des pensées et émotions sur la matière physique notamment celles de Masaru Emoto (au Japon). Mais la liste serait trop longue pour être énoncée dans cet article.

Troisième expérience : quand les émotions négatives ralentissent la cicatrisation…

Une autre expérience scientifique montre que les pensées et les émotions agissent directement sur le fonctionnement du corps humain. Le but de l’expérience était de voir l’effet de la colère sur la rapidité de cicatrisation d’une plaie.

Les scientifiques ont pris plusieurs couples (mariés). Séparer ces couples en 2 groupes : ceux qui devaient discuter d’un différend au sein du couple dans le calme et la paix et ceux qui devaient parler d’un différent au sein de leur couple « en se lâchant » : critiques, colère et accusations étaient autorisées.

Le résultat des courses : le groupe pouvant laisser libre cours à sa colère cicatrisait 40% moins vite que les autres. Le taux de protéines liées à la cicatrisation était de 60% moins présent dans leur corps…

Le cancer et la colère travaillent main dans la main ?

Une étude sur 10 ans avec 1600 patients montrait les résultats suivants : le groupe d’individu vivant avec un état négatif constant (colère, culpabilité) avait 75% de taux de cancers au bout de 10 ans alors que le groupe qui pensait que le bonheur est un travail intérieur (pratiquant la méditation et autre technique) n’avait que 1% de cancer après 10 ans.

Ces quelques expériences montrent clairement l’effet de la pensée sur la matière physique. Ce n’était qu’un petit aperçu avant de rentrer dans le vif du sujet : comment utiliser délibérément la loi de l’attraction.

Voici quelques expériences/reportages montrant l’influence de la pensée sur la matière:

Ajouter un commentaire

Suivez-nous sur Facebook!

Suivez-nous !

Ne soyez pas timide... Rejoignez la plus grande communauté dédiée à la spiritualité et au développement personnel.