Karma Yoga Shop - Blog

Les 5 Puissants Concepts qui Rendent la Loi de L’attraction Efficace (ou inefficace)

la puissance de la loi de l'attraction
  • Les bases de la loi de l’attraction

Dans l’article précédent, nous avons détaillé quelques expériences scientifiques montrant que la pensée et l’émotion agissent sur la matière physique. Mais la question est : comment fait-on pour pratiquer délibérément la loi de l’attraction ?

Dans cette série d’articles, nous allons vous présenter les différents points-clés afin que vous puissiez pratiquer délibérément et profiter de cette merveilleuse loi.

Comme expliqué dans l’article précédent, que vous soyez pour ou contre, vous l’utilisez de toute façon, et depuis toujours, mais par défaut – c’est-à-dire sans comprendre les règles du jeu.

Alors ne serait-il pas mieux d’utiliser la loi d’attraction délibérément en fonction de vos envies ?

Mais attention, la loi de l’attraction n’est pas une pilule magique

comment utiliser la loi de l'attractionDans les livres consacrés à la loi de l’attraction, notamment le Secret, il est facile d’en venir à la conclusion que la loi de l’attraction est une « formule magique », alors qu’il n’en est rien.

Il est vrai que ces différents ouvrages jouissent d’un bon marketing et qu’il est bon de présenter les choses de manière faciles afin de toucher un maximum de lecteurs. Mais de l’autre côté, il ne faut pas oublier que pour obtenir des résultats, et ce, dans n’importe quel domaine :

Il faut faire les bonnes choses, suffisamment longtemps et avec régularité.

Concept n°1 : la loi de l’attraction réagit à vos pensées & émotions prédominantes

vos pensées crées votre réalitéIl faut bien comprendre que toutes vos pensées ne vont pas se matérialiser, là tout de suite, maintenant.

D’après les scientifiques vous avez environ 60 000 pensées par jour et si la matérialisation était instantanée, premièrement on le saurait, et deuxièmement ce serait le chaos.

C’est donc une bonne chose. En fait, la loi de l’attraction réagit aux pensées prédominantes.

Celles qui sont les plus présentes et répétitives sur un sujet X ou Y couplées à de l’émotion. Dit autrement, la loi de l’attraction réagit aux émissions d’énergies que vous envoyez régulièrement.

Voici la méthode pour utiliser consciemment la loi de l’attraction :

  • Définissez l’expérience que vous avez envie de vivre.
  • Visualisez-la avec un maximum de détails.
  • Mettez-y de l’émotion (prenez du plaisir au processus). 
  • Répétez le processus régulièrement tout en lâchant prise.

En appliquant ce concept, vous allez chaque jour décider d’envoyer de l’énergie à propos de votre vision, le tout chargé d’émotion. Avec la répétition, votre visualisation va devenir une pensée prédominante et cela deviendra votre point d’attraction.

La loi d’attraction commencera alors à y réagir. Des pensées similaires commenceront à surgir dans votre esprit, puis en continuant de pratiquer, des évènements, situations, circonstances et personnes feront irruption dans votre vie.

Concept n°2 : Maîtrisez votre état émotionnel

maitrisez vos états émotionnelsVos pensées sont un signal électrique, mais vos émotions un signal magnétique.

Vos pensées définissent l’image, la situation, l’objet de votre expérience comme un écran de cinéma. Vos émotions elles, créent l’attraction de votre vision.

Être à l’écoute de son propre état émotionnel est crucial, car :

  • Si je me sens mal : je favorise une création qui correspondra à ce que je ne veux pas.
  • Si je me sens bien : je favorise une création qui correspondra à ce que je veux.

Et c’est ce qui est magnifique avec les enseignements de la loi de l’attraction. Outre le fait qu’ils permettent de manifester ce que l’on veut dans notre vie, ils nous apprennent surtout à nous sentir bien à volonté.

Et se sentir bien, c’est vivre heureux ! (Et en passant, tout le monde souhaite être heureux…) Donc si vous me suivez toujours, vous allez apprendre à vous sentir bien (heureux) ce qui avec la répétition, déclenchera la manifestation des choses désirées !

Donc lorsque vous visualiserez, le but est de se sentir bien en le faisant, et non pas de visualiser pour tenter d’obtenir ceci ou cela dans le but d’être heureux.

Or notre société actuelle fait exactement l’opposé. Elle vit selon une prémisse totalement erronée :

Quand j’aurais ceci ou cela, alors je serais heureux.

Ce type de programmation vous permet de vous sentir mal très régulièrement, car vous constatez au jour le jour que vous n’avez pas ce que vous désirez. Cette pensée négative : constater qu’il vous manque ceci ou cela, génère des émotions négatives : peur, stress, anxiété, frustration, etc.

C’est entre autres pour cela que les gens sont malheureux, car c’est de cette manière que nous avons été éduqués depuis notre plus tendre enfance.

Donc tant que vous n’avez pas ce que vous désirez, vous ne vous sentez pas « bien ». Il y a un bruit de fond constant de mal-être. Et c’est normal, car votre comportement s’est construit autour de cette programmation.

Et comme cela peut prendre plusieurs jours à plusieurs années pour avoir la chose en question, tout le voyage est empreint de mal-être à divers degrés.

Mais quand vous vous serez exercé à utiliser la loi de l’attraction, vous commencerez à penser quelque chose du genre :

Je suis heureux parce que j’en ai envie, et si j’ai ceci ou cela, cela sera un super dessert,
et si je ne l’ai pas c’est très bien aussi, car je me sens déjà bien.
En fait, j’apprécie à la fois ce que j’ai et ce que je n’ai pas.
Je suis bien, je me sens complet.

Concept n°3 : Stop au mysticisme.

Un des principes à comprendre pour gérer votre état émotionnel est d’arrêter le mysticisme. Le mysticisme c’est croire que les évènements extérieurs contrôlent notre vie.

En fait c’est arrêter de permettre que les évènements extérieurs nous dictent comment nous nous sentons. C’est arrêter d’être un voilier sans capitaine ballotté par les vents de la mer.

Voici ce que fait la majorité des gens :

  • S’ils vivent une situation positive, ils se sentent bien.
  • S’ils vivent une situation négative, ils se sentent mal.

Le pire c’est que tout le monde dira « bah oui c’est normal ». Oui c’est normal, car c’est de cette manière que l’on nous a éduqués. Soit directement soit par mimétisme. Mais en permettant aux situations d’influencer comment on se sent au jour le jour, on devient un voilier sans capitaine. Notre état émotionnel passe son temps à s’enflammer dans tous les sens et nous ne choisissons rien : nous subissons.

Dans ces conditions nous devenons un créateur par défaut, et non un créateur délibéré ! Et c’est une des raisons d’autant de scepticisme vis-à-vis de la loi de l’attraction. Car la majorité des gens subissent leur émotion au lieu de choisir leurs émotions !

Voici un exemple qui parlera à beaucoup : l’argent!

Ceux qui manquent d’argent se sentent toujours mal à ce propos. Ils croient alors décider « d’en vouloir plus ». Sauf que chaque fois qu’ils pensent au sujet de l’argent, ils en constatent le manque et se sentent mal.

Avec le temps, ils diront que la loi de l’attraction ne fonctionne pas, car ils n’en ont pas plus.

Mais rappelez-vous ce principe :

  • Si je me sens mal : je favorise une création qui correspondra à ce que je ne veux pas.

Oui la personne passe du temps à penser à de l’argent. Mais elle est obsédée par le manque d’argent, au fait qu’elle n’en a pas assez, au fait qu’elle veuille ceci ou cela, mais ne peut pas se le permettre. Du coup elle se sent mal.

Comment elle y pense régulièrement avec ce sentiment de mal être, la loi de l’attraction lui apporte des circonstances, situations, évènements et personnes qui lui font ressentir encore le manque d’argent.

En gros sa situation ne change pas ou empire…

La question est alors : mais quand décidera-t-elle à penser à « avoir de l’argent » au lieu de « ne pas avoir de l’argent »? Et c’est là que vous vous rendez compte que les gens subissent au lieu d’être aux commandes.

C’est pourquoi le concept 2 et 3 sont si cruciaux. Devenir conscient de son état émotionnel et apprendre à le gérer.

Concept n°4 : commencez uniquement par des expériences que vous arrivez à croire.

lâchez pris sur les addiction du mentalDans le concept 1, nous vous avons donné la clé pour utiliser la loi de l’attraction à savoir :

1 – Définissez l’expérience que vous avez envie de vivre.
2 – Visualisez-la avec un maximum de détails,
3 – mettez-y de l’émotion (prenez du plaisir au processus).
4 – Répétez le processus régulièrement tout en lâchant prise.

Mais il y a un point vraiment important : croire que vous pouvez atteindre votre objectif. Voyez-vous, notre société adore l’instantané. De plus en plus, les gens veulent tout et tout de suite. Mais si vous observez vraiment comment la vie fonctionne, tout vient par étapes, tout prend du temps.

Comme on veut de l’instantanée, on choisit alors des objectifs énormes. Car notre pensée derrière tout cela est : j’espère avoir un énorme coup de bol, comme ça tous mes problèmes seront résolus d’un coup de baguette magique.

Sauf qu’il y a un énorme hic dans cette histoire : votre niveau de croyance envers votre objectif.

  • Se visualiser gagner à la loterie est facile, mais y croyez-vous sincèrement ?
  • Se visualiser assis dans un jet privé avec une coupe de champagne est facile, mais y croyez-vous ?

Vous voyez encore une fois, si la personne était attentive à son état émotionnel, elle sentirait un pincement, un « truc qui cloche en elle ». Car bien évidemment la personne n’y croit pas, mais elle aimerait que cela arrive.

Donc, si vous avez vraiment un objectif énorme, segmentez-le en petites étapes. De cette manière vous pourrez visualiser l’objectif de la première étape. Une fois réalisé, vous passerez à la deuxième.

Donc la clé est celle-ci :

Choisissez un objectif suffisamment haut qui vous excite émotionnellement, mais suffisamment bas pour que vous croyiez que vous pouvez le réaliser.

Concept n°5 : Ne pensez pas au « comment »

loi de l'attraction et le douteLorsque vous pensez à vos rêves et objectifs, il se peut que le mental vous bombarde avec sa question favorite : « Mais comment on va faire pour.. »

Voici ce qu’il faut comprendre. Le mental est un outil (la voix dans votre tête).

Lorsque vous voulez faire quelque chose, il va alors chercher dans votre base de données (votre mémoire) pour trouver une solution, un plan, une marche à suivre.

Mais en général avec la loi de l’attraction vous cherchez à obtenir des choses que vous n’avez jamais obtenues. Autrement dit qui sort de ce que vous connaissez. Lorsque vous commencez à faire votre visualisation, il se peut que vous entendiez la voix dans votre tête penser à comment faire pour…

Par exemple :

Imaginions que Chantal gagne 1300 euros par mois. Elle découvre la loi de l’attraction et se dit que gagner 4000 euros par mois serait génial. Elle pourrait voyager, déménager, changer de voiture, manger bio, etc.

Et à mesure que les jours passent, elle se pose souvent la question : mais comment est-ce que je vais faire pour gagner 4000 euros par mois ? Je n’ai pas de diplômes qui valent ce type de salaire. Je n’ai pas d’argent pour monter une entreprise, et je n’y connais rien au monde du business, etc., etc.

Vous reconnaissez ce genre de « dialogues internes » ? Aller… avouez, il vous est familier. 🙂

Quand cela arrive, il faut voir les choses de cette manière, c’est le mental qui dit :

« OK j’ai bien compris, tu veux gagner plus d’argent, mais je viens de fouiller notre base de données et je n’ai rien trouvé. Il n’y a aucun précédent montrant que c’est possible. Nous ne connaissons personne qui gagne cette somme, il n’y a aucune compétence dans notre banque de données qui permet cela. Il n’y a aucun plan montrant comment le faire. Alors c’est impossible ! »

Et le MENTAL A RAISON !

Sur la base de ce qui se trouve dans votre mémoire, il n’y a aucune donnée ! Et c’est normal, vous voulez vivre quelque chose que jusque-là vous n’avez jamais vécu. Il ne peut donc pas y avoir des données tangibles sur ce point-là. En fait le mental est un peu comme Google. C’est un « moteur de recherche » et il a horreur de l’inconnu.

Donc Chantal arrive avec un objectif de 4000 euros par mois. Le mental ne trouve aucune solution dans la base de données et commence à s’affoler. Il bombarde alors Chantal de pensées en tous genres qui affolent aussi Chantal. Au final, elle renoncera à visualiser son objectif, car elle sera en plein doute, peur, et stress.

Mais soyons réalistes…

Si vous tentez d’être, faire ou d’avoir quelque chose que vous n’avez jamais eu, il y a de très grandes probabilités que vous ne sachiez pas comment faire pour y arriver. En fait c’est même tout à faire normal de ne pas savoir comment y arriver.

Eh oui, PUISQUE c’est en visualisant que vous allez commencer à attirer des circonstances, évènements, situations et personnes qui vont vous amener à votre but ! La route va se dérouler petit à petit et le « comment » en même temps étape par étape.

Si vous étudiez la vie de toute personne à succès, elles disent toutes la même chose : nous ne savions pas comment.

Ce qui est sur, c’est que vous ne saurez jamais « comment faire » si vous vous laissez influencer par la voix stressée de votre mental, car alors, vous nous focaliserez plus sur le résultat final que vous souhaitez avoir, mais sur les peurs et les doutes et toutes les raisons qui font que « c’est impossible ».

Or avec la loi de l’attraction on est au point A, on va visualiser le point Z, afin que se révèlent les points B, C, D, E, F… pour arriver au point Z !

Derniers concepts clés :

En guise de résumé, voici quelques concepts clés pour terminer l’article.

  • Une situation positive est une situation qui correspond à vos goûts et critères.
  • Une situation négative est une situation qui ne correspond pas à vos goûts et critères.

Il n’y a aucune situation négative ou positive, juste des situations. C’est vous qui en les étiquetant en fonction de vos critères, les rendez positives ou négatives. Votre état émotionnel en subira les conséquences et donc votre point d’attraction également.

  • Si vous pensez à ce que vous voulez et que vous vous sentez bien :
    C’est que vous pensez que vous pouvez avoir la chose en question,
    ou que vous êtes en train de l’avoir.
  • Si vous pensez à ce que vous voulez et que vous vous sentez mal :
    C’est que vous pensez ne pas pouvoir l’avoir, ou que vous ne l’avez pas (le manque).

La prochaine fois que vous vous sentirez mal, voyez à quoi vous étiez en train de penser. Et vous verrez que peu importe le sujet qui occupait vos pensées, si vous vous sentiez mal, c’est que vous pensiez au fait de ne pas pouvoir obtenir ce que vous vouliez, ou que vous ne l’avez pas dans le moment présent.

Ajouter un commentaire

Suivez-nous sur Facebook!

Suivez-nous !

Ne soyez pas timide... Rejoignez la plus grande communauté dédiée à la spiritualité et au développement personnel.