Karma Yoga Shop - Blog

4 preuves évidentes d’une civilisation antique disparue

le secret de notre civilisation

Le but de cet article est d’éveiller votre curiosité au sujet de l’origine des Pyramides d’Égypte et donc des origines de notre civilisation. Au vue de toutes les données archéologiques disponibles, il semblerait bien que notre civilisation soit bien plus ancienne que ce que l’on croyait jusqu’à présent.

Le sujet étant tellement vaste, il y a tellement de faits et de documents à révéler qu’il serait bien trop long de le faire ici. Aussi nous ne nous attarderons aujourd’hui que sur quelques ressemblances archéologiques frappantes entre divers peuples sur la planète.

Ce qu’il faut retenir ici est le point suivant : nous trouvons des similitudes frappantes entre divers peuples de la planète séparés à la fois par des milliers de kilomètres et par des milliers d’années.

Et pourtant, que nous regardions en Égypte, au Pérou, à l’île de Pâques, au Cambodge ou en Grèce, nous sommes face à une architecture très similaire dont aucun de ces peuples ne revendique la construction…

Se pourrait-il que ces vestiges de par le monde soient l’oeuvre d’une civilisation encore plus ancienne que les civilisations Sumérienne et Égyptienne ?

C’est en tout cas la nouvelle théorie qui se profile au vue de toute les nouvelles archéologiques récentes, comme Gobetlitepe en Turquie (datée au carbone 14 à -9600 ans avant J.C).

Des constructions similaires pour des peuples vivants sur des continents différents sans à priori aucun lien entre eux…

Si l’on croit les explications officielles, les peuples vivants sur des continents différents ne communiquaient pas entre eux et ne se connaissaient donc pas. Le premier contact officiellement admis entre le continent Européen et d’Amérique du Sud date de 1492 avec Christophe Colomb.

Toute proposition d’un éventuel contact entre ces 2 continents AVANT Christophe Colomb est immédiatement rejetée par l’archéologie académique.

Pourtant comme expliqué dans l’article précédent, des traces de cocaïne ont été retrouvées dans les cheveux de plusieurs momies égyptiennes (Source Wikipédia). Les tests ont été refaits des centaines de fois et les résultats sont unanimes : Il s’agit bien de cocaïne. (Substance uniquement présente en Amérique du Sud).

Avant d’aller plus loin dans l’article, il est bon de faire un rappel chronologique de certaines civilisations, afin que l’on remette les choses dans leur contexte :

  • L’Égypte daterait d’environ -3100 avant J.C.
  • Les Mayas (Mexique) -2600 à 1500 après J.C
  • Les Incas dateraient d’environ 1200 à 1500 après J.C
  • Les Pascuans de l’île de Pâques dateraient d’environ 400 après J.C

Dans ces civilisations, nous allons retrouver comme vous le verrez plus bas tout un tas de similitudes dans leurs constructions archéologiques. Pourtant, aucune de ces civilisations ne va revendiquer ces constructions comme étant leurs oeuvres. D’ailleurs aucun document de ces civilisations ne mentionne ou n’explique leur construction…

Étant des civilisations vivants à des époques différentes, il est fort probable que ces constructions étant déjà là à leur arrivées. Plus troublant encore, après des études géologiques sur l’érosion du Sphinx de Gizeh et des pyramides, il semblerait qu’elles aient été construites au moins en -5000 av J.C. C’est-à-dire avant l’ère de l’Égypte antique, si on se fit aux datations actuelles.

Passons maintenant à l’étude attentive des similitudes archéologiques de ces diverses civilisations. Sur ces différents continents, le travail de la pierre, l’emboîtement de celles-ci, sans joint, sans ciment, avec des tailles et formes différentes se ressemblent fortement.

Chaque pierre s’emboîte parfaitement dans l’autre comme les pièces d’un puzzle.

En Égypte :

Construction étrange en égytpe

Ici, emboîtement de pierres avec différentes formes dans un mur à angle droit. Pourquoi faire compliqué, quand on peut simplement empiler des pierres de mêmes formes, comme nous l’avons fait durant les millénaires suivants ?

On retrouve ici l'emboitement des pierres comme au pérou

Ici nous pouvons mieux apprécier la complexité de ces constructions.

Au Pérou :

Les fameuses murailles de Saqsayhuaman au Pérou

Les fameuses « murailles » de Saqsayhuaman au Pérou à quelques centaines de mètres au-dessus de Cuzco à 3500 mètres d’altitude. Encore une fois, pourquoi faire compliqué, quand on peut faire simple surtout à une altitude pareille ?

architecture anciens bâtisseurs au pérou, cette fois-ci dans les rues de cuzco

À l’île de pâques :

Ici on retrouve une construction encore similaire à celles de Gizeh et du Pérou

Ici également, regardez la petite pierre au centre et les formes incurvées des grosses pierres. Toutes s’emboîtant les unes dans les autres, sans ciment, sans joint.

En Grèce :

En Grèce on retrouve encore ces "pierres imbriquées"

Les anciens bâtisseurs

Au Cambodge :

pérou égypte cambodge
À des milliers de Kilomètres, on retrouve encore ces pierres imbriquées

les anciens bâtisseurs avaient-il "conquis" tous les continents ?
constructions anti-sismiques

La question surgit alors… comment est-ce possible que des constructions portent la même « empreinte » si personne ne se « parlaient » à l’époque ?

Il semble qu’un savoir commun ai été transmit à des peuples géographiquement éloignés.

De l’autre côté quand nous étudions les histoires des différents peuples (Maya, Incas, Égyptiens, Indiens), tous parlent de communications entre ces différents peuples par l’intermédiaire d’un ou plusieurs « dieux ».

Par exemple, les Mayas (Mexique) parlent du dieu Quetzaltcoalt qui venait régulièrement les visiter. Dieu venant des étoiles mais qui vivait depuis quelque temps sur un autre continent (Égypte ?) et venait régulièrement chez les Mayas afin de leur transmettre des connaissances. Même histoire pour les anciennes tribus vivant dans la région du lac Titicaca (lac partagé entre le Pérou et la Bolivie).

Mais l’archéologie officielle n’en tient pas compte, car pour elle ce ne sont que du folklore, des mythes et des légendes racontées aux enfants. Certes cela pourrait être le cas, néanmoins les faits archéologiques tendent à montrer qu’il y a une part de vérité dans ces textes…

Toujours est-il que les faits sont les faits et que ceux-ci suggèrent une tout autre histoire !

On constate également des systèmes d’ancrage des pierres similaires aux 4 coins du globe :

Système d'ancrage des pierres similaires aux 4 coins du monde

Des agencements symétriques (les parties noircies sur les images) :

constructions symétriques de par et d'autres en égypte

constructions anti-sismique ?
au pérou également on aime construire de manière symétrique
Photo prise au Machu Picchu

Dans ces civilisations anciennes, le travail de la pierre est assez impressionnant :

Au Pérou :

Au pérou comme dans la reste du monde on taille la pierre avec une aisance remarquable.
On croirait qu'ils "moulent" les pierres, c'est d'ailleurs une des théories.

En Égypte :

plus de 40 000 base taillé dans du granit et aucun explications officielle. oeuvres retrouvés à Saqqarah

Taille d'un visage avec une précision au millimètre.

En Bolivie :Près du lac titicaca on retrouve encore des constructions gigantesques

Formes géométriques dans la roche que l'on retrouve sur le plateau de nazca Lac titicaca et le site du puma punku

Sachant que ces pierres sont en granite, une des plus dures qui existent sur terre, la question des outils se pose alors. Qu’ont-ils utilisé pour tailler ces pierres avec autant de précision ?

On retrouve le même style de pierres bombées sur le parment de la pyramide.

Ici si vous regardez les pierres sur le devant de la scène, on retrouve le même type de pierre bombée vers l’extérieur comme au Pérou. Étrange que toutes ces civilisations aient le « même goût » architectural quand on sait l’imagination de l’être humaine extrêmement fertile…

Face au même problème, l’homme trouve la même solution

Voici la réponse apportée par les tenants de la version officielle, expliquant également que les castors sur toute la planète ne se connaissent pas et pourtant construisent les mêmes barrages.

Réponse d’une certaine logique mais surtout un peu facile.

Les castors comme n’importe quel animal sur la planète naissent avec certaines qualités et un certain comportement. Les fourmis à travers le monde, sans se connaître, vont construire des fourmilières. L’être humain va chercher à s’alimenter et s’abriter, et ce partout sur la planète et sans pour autant se connaitre… Les oiseaux des nids et ainsi de suite.

Sans rentrer dans le détail de « comment ce savoir ou instinct » est arrivé là, c’est comme cela que ça se passe pour toutes les espèces sur la planète. C’est une sorte de savoir inné.

Mais au fil des âges les castors ou n’importe quel animal, ne perdent pas ce savoir, ils naissent avec. Le castor d’il y a 2000 ou 50 ans continue de construire les mêmes barrages. Qui plus est, il n’y a pas vraiment d’évolution dans leurs constructions.

Nous par contre, nous perdons notre savoir architectural, il n’est donc pas « inné ». D’ailleurs c’est pour cela que nous allons à l’école pour apprendre un certain nombre de choses et se transmettre les connaissances.

Donc s’il était si simple face à un problème similaire, pour des peuples qui ne se connaissent pas, de trouver les mêmes solutions pourquoi de nos jours, n’arrivons-nous tout simplement pas à :

  • Expliquer comment ils ont construit ces monuments.
  • Ou simplement à les reproduire ?

Si ce savoir était inné, alors on aurait continué de construire de cette manière, ce qui n’est clairement pas le cas. Un savoir s’est donc perdu au fil des âges. D’autant plus qu’avec le temps, la qualité et la stabilité des constructions se sont affaiblies. Autrement dit, plus c’est vieux, plus c’est résistant au temps.

Si on récapitule :

Dans un passé très lointain, des civilisations primitives, qui ne se connaissent pas, avec un savoir primitif, et des outils primitifs, arrivent comme par magie à obtenir le même savoir sur plusieurs continents, à plusieurs époques et à obtenir des constructions incroyables résistants aux millénaires….

Nous de notre côté, avec tout notre savoir, toute notre technologie,  et avec toutes ces constructions antiques à disposition en tant qu’exemple, nous n’arriverions pas à les reproduire ! 

À partir de rien, ces gens construisent des prouesses architecturales. Nous à partir de leurs prouesses, nous n’arrivons pas à les reproduire…

Et si la solution était bien plus simple que cela ?

Au vu de ces quelques faits et de bien d’autres que vous découvrirez dans le documentaire ci-dessous, tout porte à croire que dans les temps anciens, une autre civilisation ait construit toutes ces structures sur divers continents.

En fait si l’on prend également en compte les récits des Sumériens et des Hindous, là encore… tout pointe dans cette direction.

Il semblerait également que cette civilisation se soit éteinte du à un impact de météorite il y a environ 13 000. Les chercheurs envisagent (d’après certaines données climatiques) qu’il y ait eu un cataclysme il y a environ 13 000 ce qui pourrait expliquer la disparition de cette civilisation.

D’ailleurs, près des côtes de l’Inde et du Japon, des temples et statues sous-marines ont été retrouvés. Les chercheurs indiquent qu’il y a des milliers d’années les eaux n’étaient pas si élevées. Autrement dit, beaucoup de terres « habitées » sont maintenant sous l’eau.

Si ce sujet vous interpelle, nous vous recommandons de regarder le documentaire suivant :

Crédit photos & infos: La révélation des pyramides & Les bâtisseurs de l’ancien monde de Patrice Pouillard. Liens vers le site officiel : Les bâtisseurs de l’ancien monde

4 commentaires

  • Passionnant sujet! Merci pour votre partage 🙏
    Au risque de passer pour une « farfelue » 😜, j’ai l’intime conviction qu’il y a bien eu effectivement une civilisation antérieure, beaucoup plus connectée spirituellement (ce qui pourrait expliquer la similitude des architectures selon les lieux….par exemple via les voyages astraux…oui, ça peut faire sourire les plus réfractaires et sceptiques 😁) et certainement beaucoup plus développée également au niveau de la taille…des « géants » éventuellement…ce qui leur simplifierait la tâche pour ériger de tels monuments…mais ce n’est que le reflet de mon intuition 😉

  • Un reportage très intéressant sur un sujet qui m’intéresse depuis longtemps. Et que je partage pleinement.

  • L’intégralité des images provient de LRDP et de BAM, Bâtisseurs de l’Ancien Monde… ainsi que quelques autres choses 🙂 Pourquoi ne pas le créditer, Alexis ?

    • Bonjour Patrice,

      En effet c’est une simple erreur de ma part. Je rectifie. 🙂

Suivez-nous !

Ne soyez pas timide... Rejoignez la plus grande communauté dédiée à la spiritualité et au développement personnel.