La Méthode Sedona – Se libérer des résistances internes (partie 4)

se libérer de l'emprise que le mental à sur nous

Lâcher prise sur les résistances internes

technique simple de méditationLes résistances sont toutes les choses que vous devez faire, qu’il serait bon de faire, qu’on vous a dit de faire, mais que vous n’arrivez pas à faire.

Le moteur ne démarre pas, quelque chose bloque.

Par exemple, vous voulez changer d’alimentation pour être en meilleure forme et vous n’arrivez pas à démarrer.

Même si vous y arrivez une semaine l’expérience est désagréable, car le stress et le manque vous envahissent. Et pour y arriver vous devrez faire un énorme effort de volonté. D’ou le fameux “no pain no gain”.

Au final, si vous n’arrivez pas à pousser avec votre volonté, vous revenez rapidement à vos vieilles habitudes. S’ensuit un échec personnel qui renforce votre programmation :

“Tu vois, chaque fois que tu essaies, tu échoues, c’est trop difficile”.

Ce qui est difficile c’est la lutte entre vous et les attaques incessantes de votre mental.

Comme le mental est toujours dans la peur et le manque, il devient hyper actif en constatant ce changement. Il remarque qu’il n’a plus ce qu’il avait l’habitude d’avoir (ce qui lui donnait de la sécurité) et vous bombarde alors de pensées qui affectent vos pensées et émotions.

Du coup, vous commencez à avoir envie des aliments que vous cherchiez justement à éviter… Étrange n’est-ce pas ?

Ce qu’on veut faire ici est de se détacher des programmations du mental lié à ces choses-là, à ce sentiment de devoir, d’être obligé, de se sentir impuissant : bref les résistances. En faisant cela, on passera à l’envie de faire les choses pour le plaisir d’en jouir.

Les résistances sont dans tous les domaines :

Vous résistez peut-être à :

  • Être plus expressif avec votre conjoint sur vos sentiments pour lui/elle.
  • S’occuper des impôts.
  • Sortir les poubelles.
  • Changer d’alimentation.
  • Démarrer votre propre business.
  • Aborder une femme/homme que vous trouvez mignon.
  • Faire une liste de courses.
  • etc.

Faites une liste de vos résistances, puis passez à la série de questions ci-dessous :

Lâcher prise sur les résistances :

  • Pensez à un sujet que vous devez faire, qu’il serait bon de faire ou qu’on vous a dit
    de faire et que vous n’arrivez pas à démarrer ou qui vous ennuie.
  • Est-ce que je pourrais permettre à cette résistance d’être là juste un instant ?
  • Accueillez les images, sons, sensations et émotions liées que produit cette résistance.
  • Est-ce que je pourrais laisser aller cette résistance ?
  • Est-ce que je voudrais la laisser s’en aller ?
  • Quand ?

Voici une autre série de questions sur les résistances qui personnellement marchent le mieux pour moi. Pour cette série de questions, nous prendrons le fitness comme exemple.

Résistances à être, faire ou avoir quelque chose :

  • Pensez à un sujet que vous aimeriez être, faire ou avoir. (ici le fitness)
  • Est-ce que je pourrais accueillir ma résistance à faire du fitness ?
  • Est-ce que je pourrais laisser aller ma résistance à faire du fitness ?
  • Est-ce que je voudrais la laisser s’en aller ?
  • Quand ?

Résistances à ne pas être, faire ou avoir quelque chose :

  • Est-ce que je pourrais accueillir ma résistance à ne pas faire du fitness ?
  • Est-ce que je pourrais laisser aller ma résistance à ne pas faire du fitness ?
  • Est-ce que je voudrais la laisser s’en aller ?
  • Quand ?

C’est un lâcher-prise extrêmement puissant !

Pourquoi ?

Vous avez une résistance à passer du Point A (surpoids) au Point B (faire du fitness) et le résultat dans votre vie le montre : Vous n’arrivez pas à vous y mettre.

Mais de l’autre côté, vous avez une résistance à rester au point A. C’est-à-dire à rester dans votre situation actuelle. Vous êtes donc écartelé et rien ne bouge.

Ce procédé de questions sur le fait d’aller au fitness et de ne pas y aller est très puissant, car on va chercher à libérer les pensées et émotions liées à ces deux aspects :

  • Libérer ce qui vous bloque afin de pouvoir aller au Fitness.
  • Libérer ce qui vous donne de l’aversion à rester dans votre situation.

Une fois libérées, vous vivrez un énorme soulagement et vous verrez ensuite ce que vous avez ENVIE de faire et non plus ce que vous pensez DEVOIR faire. Il se peut que vous n’ayez plus envie d’aller au fitness, mais qu’une autre solution qui vous plaît se présente à vous. Ou tout simplement, vous remarquerez que naturellement vos choix alimentaires commencent à changer.

Ce procédé fonctionne pour énormément de choses : l’argent, la solitude, les addictions, prises de décisions, sortir les poubelles, faire le ménage. À vous de tester et de jouer avec ces procédés.

Voyons maintenant comment briser le cycle des addictions, de la peur et de l’angoisse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.